Zoom sur… Le GT World Challenge Sprint Europe

Les courses de GT sont toujours un grand spectacle. A Magny-Cours, le GT World Challenge Sprint Europe n’a pas manqué de le démontreravec en prime La Marseillaise sur le podium de la course du dimanche ! C’était le bon moment pour faire un point sur cette discipline ainsi que sur les très nombreux participants tricolores.
Texte Jérôme Leclerc
Photo SRO

Stéphane Ratel maîtrise son sujet depuis plus de vingt-cinq ans. Initiateur du championnat BPR (Barth-Peter-Ratel) dans les années 90 il règne depuis aux commandes du SRO Motorsport Group sur la planète GT. En effet, le promoteur basé à Londres ne gère pas moins de sept championnats répondant à la réglementation GT3 (International GT Challenge, América, Asia et Europe GT World Challenge…), les 24 Heures de Spa, sans oublier aussi les sept séries GT4. Anciennement « Blancpain Endurance Serie », le « GT World Challenge » est composé pour la série Europe de dix épreuves équitablement réparties entre endurance (courses de 3 à 24 heures) et sprint (1 heure). Avec quelque soixante-dix voitures engagées aux 24 Heures de Spa-Francorchamps et la présence de toutes les marques ayant homologué une GT3, (les constructeurs ne sont pas engagés officiellement mais par le biais d’écuries clientes), les championnats se portent plutôt bien malgré cette année des contraintes sanitaires impactantes pour de nombreux concurrents en matière de budgets ou simplement de déplacementsIl vous reste encore 90% de cet article à lire.
Extrait de l’article paru dans Echappement n°638, octobre 2020, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com