Zoom sur… Cédric Teisseyre

Cédric Teisseyre est un boulimique du sport automobile : brillant rallyman, dévoué président d’ASA, préparateur attentionné…
Texte et photos Jean Teitgen

Installé à Ayguesvives, à proximité de la métropole toulousaine et en contrebas de l’ex-célèbre RN 113 reliant l’Atlantique à la Méditerranée, Cédric est facile à joindre : quand le téléphone sonne, c’est lui qui répond ! « Effectivement, je travaille seul depuis des années ; j’ai eu sept employés à une période : six à l’atelier et une au bureau. Le temps qui passe et les vicissitudes de la vie ont fait que, les uns après les autres, ils ont changé d’horizons ou se sont mis, souvent avec mes encouragements, à leur compte. » Au début des années 90, ce grand jeune homme pas encore majeur, passionné de cyclisme et de judo, mais aussi et surtout d’automobile, fait ses débuts à la fois en carrosserie et en mécanique, paraphant son apprentissage d’un brevet de maîtrise. « J’ai toujours aimé démonter ; après les vélos, ce furent les cyclomoteurs puis les autos. L’objectif était le même : voir comment cela fonctionnait puis tenter d’améliorer ce que j’avais sous les yeux. Gamin, je passais parfois mes vacances chez un cousin habitant dans le Var ; il avait une Rallye 2 aux couleurs du Simca Racing Team et je rêvais devant ce petit bolide, pourtant immobile, des heures durantIl vous reste encore 90% de cet article à lire.

Extrait de l’article paru dans Echappement n°636, août 2020, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com