Trajectoire : Fabien Lavergne

Le sport automobile a souvent l’image d’une discipline réservée aux nantis, aux pilotes rapides comme Crésus dit-on sur le ton de la plaisanterie. Il existe pourtant encore de très belles histoires, de véritables contes de Noël comme celui que vit depuis un an Fabien Lavergne.
Texte Jérôme Leclerc

Passer en moins d’un an du volant de sa Formule Renault 2.0 engagée en coupe de France des circuits à celui d’une Ferrari F488 GTE Evo alignée par le Luzich Racing ou plutôt AF Corse en European Le Mans Series (ELMS) n’est pas chose commune. C’est pourtant l’histoire que vient de vivre Fabien Lavergne. Né le 25 octobre 1985 à Libourne, Fabien commence par le karting en 1996. En quinze saisons, il décroche sept titres de champion d’Aquitaine et participe plusieurs fois au championnat de France. En 2013, il décide de passer à l’échelle supérieure au volant d’une Legend Car. Onze victoires et 18 podiums plus tard, il acquiert une Formule Renault 2.0 et s’engage en Coupe de France des circuits 2015. Avec six victoires en deux ans, il décroche deux titres de vice-champion ce qui n’est pas une mince affaire face à une concurrence mieux équipée… Il vous reste encore 90% de cet article à lire

Extrait de l’article paru dans Echappement n°629, janvier 2020, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com