Tour Auto 2020

Déjà vainqueur des deux éditions précédentes sur Lotus Elan, Raphaël Favaro s’est de nouveau imposé, cette fois au volant d’une Jaguar Type E. Vainqueur de 7 des 9 spéciales, le Suisse a construit son succès sur la route face à la Porsche 906 de « Mr John of B », intouchable en circuit.
Texte François Hurel
Photo René Collection Cars

Le Tour Auto a eu lieu ! C’est sans doute la victoire la plus importante et les concurrents étaient unanimes pour louer le travail de Patrick Peter et de son équipe. Une fois de plus, la beauté des régions traversées, la sélectivité du parcours et la qualité de l’organisation ont fait le bonheur des 195 équipages, les étrangers étant moins nombreux que d’habitude. On sait qu’au Tour Auto, seules les voitures engagées en VHC (avant 1965) peuvent concourir pour le classement général, mais une exception était faite cette année pour les Porsche 906, le thème mis en valeur par Peter Auto étant justement « les Prototypes Porsche ». Cette décision a fait grincer quelques dents parmi les animateurs patentés de l’épreuve, tels Raphaël Favaro qui, à la veille de la dernière étape, ne donnait pas cher de ses chances de victoire alors qu’il menait pourtant au classement général : « ça se passe bien pour nous, mais comme les Porsche 906 courent avec nous, ça va être compliqué, estimait-il. Nous avons repris deux minutes à “Mr John of B” dans les spéciales, mais ça ne suffira pasIl vous reste encore 90% de cet article à lire.
Extrait de l’article paru dans Echappement n°638, octobre 2020, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com