Road trip : François Delecour sur les traces du Monte-Carlo avec l’Alpine A110S

En ce début d’année 2020 voici venir l’hiver et son incontournable rallye Monte-Carlo. A cette occasion nous vous avons concocté, chers lecteurs, un carnet de voyage rythmé sur quelques tronçons légendaires de l’épreuve monégasque aux commandes de la dernière A110 S. Rassurez-vous, je ne vais pas démantibuler la petite Alpine sur une séance d’essai musclé. Non il s’agit plutôt de se faire plaisir sur les petites routes des Hautes-Alpes et du haut Var pour terminer par le saint Graal de la première manche du championnat du monde le col de Turini. Cinq étapes sont au programme de ce fascinant périple.
Texte François Delecour
Photo Christian Chiquello

Avant toute chose, un petit flash-back 50 ans en arrière s’impose. Février 1969, minuit, un petit garçon de six ans observe bouche bée le ballet incessant des concurrents du rallye des Routes du Nord qui défilent chaque minute devant sa fenêtre. La neige qui tombe en abondance recouvre toute la grand-place de mon village, Cassel petite bourgade flamande qui domine le plat pays du haut de ses 176 mètres d’altitude. En dépit d’une visibilité réduite, je distingue sans une once d’hésitation la silhouette racée, le capot nervuré, les yeux globuleux et la lunette arrière enflée des berlinettes dont le faisceau des phares transperce l’obscurité givrée. La saga Alpine fait son show et les funambules de l’époque Andruet, Vinatier et Henry s’en donnent à cœur joie et ne cesseront au fil du temps d’alimenter mes rêves les plus secrets… Il vous reste encore 90% de cet article à lire

Extrait de l’article paru dans Echappement n°630, février 2020, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com