Rallycross France : le JA Compétition

Après quelques piges effectuées en rallycross dans le courant de la saison 2015, Anthony Jaffrelot a rapidement abandonné casque et combinaison pour lancer sa propre structure, le JA Compétition, avec un succès des plus probants.
Texte Nicolas Dubernard
Photo ADECOM

Personne n’avait misé sur cette Ford Fiesta confiée à Romain Houllier au printemps 2019.  Et pourtant, cette monture que ce dernier jugeait comme encore largement perfectible au soir de la première étape du championnat de France de rallycross disputée sur le circuit de Lessay s’était révélée comme l’une des armes parmi les plus efficaces de la Coupe de France. A son volant, Romain n’avait pas manqué de s’ériger comme une sérieuse menace en dépit d’une entame de championnat poussive puisque seulement récompensée par deux top 12. Mais par la suite, le pilote HMC s’était assuré d’une série de trois podiums consécutifs dont une victoire obtenue sur la piste de Kerlabo au cours d’un meeting où l’intéressé fut tout simplement intouchable sur le plan de la vitesse pure. Une monture née du savoir-faire d’un seul homme. Car après avoir notamment pris en charge l’entretien de la Peugeot 208 de Laurent Bouliou dans les rangs du Supercar, Anthony Jaffrelot s’est employé à développer deux T3F pour le compte de Romain Houllier et pour l’ancien pensionnaire de la Coupe Peugeot 205 Patrick Berthelot. « Je ne m’attendais pas à ce que la voiture puisse être performante aussi vite », rappelle Anthony qui n’aura mis que… quatre courses pour faire triompher sa monture et seulement trois pour obtenir un premier podium… Il vous reste encore 90% de cet article à lire.

Extrait de l’article paru dans Echappement n°635, juillet 2020, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com