Profession manager… Philippe Dumas

Côme Ledogar, Kevin Estre, Frédéric Makowiecki ont un point commun : celui d’avoir croisé le chemin de Philippe Dumas et d’avoir, grâce à lui, franchi un palier leur permettant d’accéder au très haut niveau. Tous sont unanimes sur les qualités humaines de Philippe et sa propension à provoquer la réussite.
Texte Jérôme Leclerc
Photo DPPI
Né en 1979 à Toulouse, père de deux enfants et titulaire d’un bac S et d’un diplôme de l’école de commerce ESCRA-ISCAM (Bordeaux/Le Mans), Philippe Dumas s’est lancé il y a vingt ans dans la course automobile non sans succès puisqu’il a été sacré champion Junior de Formule France FFSA (2000) et compte une participation aux 24 Heures du Mans 2013 (Corvette Larbre Compétition, 42e et 11e en catégorie LM GTE Am) ce qui vous classe incontestablement un homme au rang de pilote. Mais rapidement, il décide de troquer sa combinaison de pilote pour celle de manager au sein du jeune et prometteur team Hexis Racing. Deux titres de champion d’Europe en 2009 puis de champion du monde FIA GT en 2011 récompensent un altruisme et des qualités humaines qui motivent très fortement ses pilotes. Mais l’homme tel un éternel insatisfait souhaite progresser. « Après dix années chez Hexis, j’ai rejoint Jacques Nicolet et Oak Racing pour découvrir le prototype et l’aspect constructeur. J’occupais le poste de team principal, encadrais trois fois plus de personnes, puisque nous étions quatre-vingts, dans une équipe engagée au plus haut niveau de l’enduranceIl vous reste encore 90% de cet article à lire.
Extrait de l’article paru dans Echappement n°637, septembre 2020, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com