Nicolas Schatz teste la Logan Supercar Olyméca

<!–
P { margin-bottom: 0.21cm; }A:link { }
–>LOGAN SUPERCAR OLYMECA-069Les Supercar font rêver bon nombre de pilotes mais, au vu des budgets demandés, peu d’amateurs sont capables de franchir le pas. D’où l’apparition de la Logan « atmosphérique » mise au point cette année par Olyméca que Nicolas Schatz a testée pour nous après la manche de Dreux.
Texte Nicolas Schatz
Photos Christian Chiquello
Il est 20 heures en ce dimanche 11 octobre. Après avoir quitté le circuit du Val de Vienne je me retrouve sur l’autoroute direction Paris. Dans mon esprit, fourmillent les souvenirs du meeting victorieux de MitJet 1300 tout juste disputé. Maintenant j’essaie de me projeter dans mon test du lendemain en comparant ces quelques chiffres : tu as piloté une auto de 150 chevaux en propulsion et demain ce sera 455 chevaux à quatre roues motrices… C’est sûr, il va y avoir du changement, mais j’ai hâte ! n arrivant dans la structure Olyméca, on me prévient tout de suite « nous avons essayé de la faire belle mais elle a couru hier et il a frotté ». Ici on ne rigole pas, quand ça ne passe pas à trois

de front, on pousse les portes… Il vous reste 95% de cet article à lire.

Extrait de l’article paru dans le n°579 d’Echappement (novembre 2015), magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com