Match Susuki Swift Sport Hybrid – Opel Corsa GS Line

La Swift Sport qui vient de se convertir à l’hybridation légère et la toute nouvelle Corsa GS Line sont victimes de la mode. Au propre, par un style aguicheur qui flatte les rétines. Au figuré, par un contexte difficile pour les puces dynamiques et financièrement accessibles. Alors laquelle s’en sort le mieux ?
Texte Jacques Warnery
Photo Christian Chiquello

Entre la Swift Sport troisième du nom, et Echappement, l’histoire commence par un bel appel du pied lors du Salon de Francfort 2017. Son moteur turbo plein de punch, son poids inférieur à la tonne, sa ligne craquante et son tarif abordable en font la voiture idéale à offrir à madame. Histoire bien sûr de négocier les clés, pour une bonne tranche de rigolade. La première prise en main (Echappement n°609) se solde par un petit arrière-goût d’inachevé qui laissera le garage de madame vide encore quelque temps. C’est ce qui arrive parfois quand on attend beaucoup d’une auto. La déception s’atténue lors d’un match qu’elle remporte trois mois plus tard (Echappement n°612), face à ses deux rivales Abarth 595 Pista et Ford Fiesta ST Line. Enfin, rivales, façon de parler, puisque côté gabarit et positionnement, notre nippone s’intercale entre la radicale puce transalpine et la sportivité suggérée de l’imposante berline estampillée de l’ovale bleuIl vous reste encore 90% de cet article à lire.

Extrait de l’article paru dans Echappement n°635, juillet 2020, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com