Le point avec Didier Clément, manager compétition client Citroën/Peugeot

Dispensées de tout programme majeur en rallye, les équipes de Citroën Racing travaillent d’arrache-pied sur la C3 R5, devenue le nouveau fer de lance maison depuis l’arrêt de la C3 WRC. Didier Clément, manager de la compétition client, s’est livré sur les objectifs d’une marque intégrée dans un consortium global : PSA Motorsport.
Propos recueillis par Emmanuel Naud
Photo Christian Chiquello

Outre ses actuelles fonctions, Didier Clément a œuvré comme ingénieur d’exploitation sur la WRC de Sébastien Loeb de 2002 à 2013. C’est dire si notre hôte a des anecdotes à nous raconter sur l’épopée des rouges en mondial. Laissons cela pour une autre fois, car pour l’heure nous voulons en savoir davantage sur l’avenir de la marque aux chevrons en rallye et les différents axes touchant à la compétition client.
Après l’arrêt brutal du programme WRC, la compétition client prend un nouvel essor, quelle va être sa politique ?
Chez PSA, tant Peugeot que Citroën, la compétition client a toujours fait partie de l’ADN des deux marques. Je suis dans le Groupe depuis le début des années 90 et il y a toujours eu de la compétition client, cela n’a jamais été considéré comme secondaireIl vous reste encore 90% de cet article à lire.

Extrait de l’article paru dans Echappement n°633, mai 2020, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com