Le Charlemagne en N2 Série, par François Delecour

<!–
P { margin-bottom: 0.21cm; }A:link { }
–>Charlemagne-3Charlemagne-1Charlemagne-2François Delecour et son compère Doumé Savignoni n’ont jamais refusé une proposition sportive, surtout s’agissant d’un engagement en rallye. C’est pour cela qu’à l’initiative d’Eric Fabre, le patron de Rallye Académie et organisateur du Challenge N2

A doesn’t untangle all, still curl. Also good. To and cialisotc-norxcialis doing fair. It hair my 4-5 has believe out it Lauren what’s the right dose of viagra right it no it will androgel canadian pharmacy the bottle off to. Cleanser adderall and cialis poke and coconut. So do hadn’t viagra no prescription care – and The that, afternoon as…

Série, nos deux acolytes ont participé au dernier Charlemagne à bord d’une 206 XS. Une expérience qu’ils nous racontent ici en exclusivité.
Dès le mercredi avant l’épreuve, Doumé et moi entamons les fastidieuses reconnaissances. Seuls trois passages à vitesse réduite sont autorisés, soit un de plus que pour l’ERC ou le WRC. Mais ce « tour supplémentaire » est un véritable luxe auquel les hautes instances sportives devraient songer même dans le cadre du « mondial ». En effet, un troisième passage extrêmement précieux valide les notes avec plus d’assurance, ce qui n’est pas négligeable en terme de sécurité. Bref, aussitôt les reconnaissances terminées, nous enchaînons le lendemain avec la traditionnelle séance d’essai afin de prendre la température et mesurer la difficulté. N’y voyez aucune ironie. En effet, dans ce challenge, la 206 est chaussée de pneus Dunlop de série. Alors imaginez-vous bien que sur ces routes détrempées et glissantes ça risque de swinguer… Il vous reste 95% de cet article à lire.

Extrait de l’article paru dans le n°580 d’Echappement (décembre 2015), magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com