IRC : avec les 1600 turbo

La série IRC, avec l’aval des constructeurs déjà impliqués, s’ouvre cette année aux « Regional Rally Cars », soit les voitures à moteur 1.6 turbo avec une bride de 30 mm qui ont relayé depuis l’an passé les S2000. Ces deux catégories cohabiteront donc. De même, la Production Cup acceptera les voitures du Groupe R4, en plus des Groupe N, Subaru et Mitsubishi engageant des voitures dans les deux classes. Enfin, la Coupe deux roues motrices sera ouverte au Groupe R1 à 3, N1 à 4 et au Groupe R GT FIA. Tous les pilotes marqueront des points, mais seuls les constructeurs inscrits pourront disputer le championnat marques. Huit résultats seront comptabilisés. Au niveau des participants, la saison s’annonce moins passionnante que l’an passé, avec une équipe officielle Skoda Hanninen-Kopecky reconduite, épaulée par la Fabia S2000 de Skoda UK aux mains de Mikkelsen, le tenant du titre, tandis que Herman Gassner disputera huit manches sur une Fabia S2000 du team Red Bull. Pour l’heure, côté Peugeot, Valousek serait partant chez Kronos sur une 207 S2000, mais plus à ce jour d’importateur impliqué, ni en Grande-Bretagne, ni en Belgique. Freddy Loix disputerait cinq manches seulement sur une Ford Fiesta S2000 en marge d’un programme en Belgique sur une Fiesta WRC.