Interview Thomas et Jules Escartefigue

Organisateur de rallye, pilote, initiateur d’un programme avec Nissan sur des Sunny, Rémy Escartefigue est une figure connue dans le monde rallystique. Quoi de plus naturel que Thomas, son fils, et Jules, le demi-frère de ce dernier, aient aussi cette même passion. D’autant que tous les deux copilotent actuellement en championnat
de France.
Texte Quentin Ribaud

Pourquoi avoir choisi d’être copilote plutôt que pilote ?
Jules. Il y a deux raisons, premièrement à cause du budget. Deuxièmement, je pense avoir nettement plus de capacités en tant que copilote. Je suis très perfectionniste dans la vie de tous les jours et je me suis rendu compte que ces qualités correspondaient parfaitement au rôle « de droite ». Mes pilotes pourront vous le confirmer. De plus, étant un compétiteur dans l’âme, je préfère avoir des résultats dans le siège passager, car je ne suis pas sûr d’en avoir au volant…
Thomas. Moi aussi c’est le budget qui m’a poussé dans le baquet de droite. A mes débuts à 16 ans, c’était plutôt un choix afin d’acquérir de l’expérience. J’ai beaucoup roulé sur terre avant de venir plus tardivement à l’asphalte. J’ai dû effectuer une quarantaine de rallyes en copilote et une trentaine comme pilote. Je préfère largement être au volant, je suis un peu un copilote frustré mais je prends quand même beaucoup de plaisir à droite… Il vous reste encore 90% de cet article à lire.
Extrait de l’article paru dans Echappement n°626, octobre 2019, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com