Historic Tour Charade – Nogaro

Après les haltes d’Albi et de Dijon, le championnat de France historique des circuits s’est poursuivi sur les pistes de Charade et de Nogaro en attendant le cinquième et ultime meeting, au Val de Vienne, lequel devrait livrer les noms des deux nouveaux champions de France.
Texte Jacques Furet
Photo Guy Pawlak / HVM

Pas à pas, l’Historic Tour est en train de relever son pari : celui de réussir à s’en tenir au nombre de manches prévues sur son calendrier initial. Une gageure sûrement unique au niveau des championnats de France, qu’ils soient modernes ou historiques. En attendant le dernier rendez-vous sur le circuit du Val de Vienne fin septembre, les plus assidus des pilotes de l’Historic Tour ont, coup sur coup, enchaîné d’autres haltes sur les circuits de Charade et de Nogaro. Un grand retour concernant ce dernier que la série fédérale avait délaissé depuis 2017. Avec une moyenne de 250 à 280 pilotes réunis sur ces deux étapes, la participation s’y est maintenue à un niveau plus que correct même si la succession rapprochée des dates – le championnat se sera déroulé en à peine deux mois et demi ! – en a forcément essoufflé quelques-uns. Au rythme d’une double course à disputer une semaine sur deux, il était parfois bien difficile d’assurer la maintenance d’une auto ou d’en panser les plaies à temps ! Sur certains plateaux cela s’est traduit par une sévère érosion des effectifs, en SportProtosCup notamment, alors que d’autres ont traversé ces temps difficiles en préservant des grilles de départ bien fournies, à l’instar du Trophée Lotus ou du Challenge Formula Ford Historic pour ne citer qu’eux. La Roadster Pro Cup (le plateau des Mazda MX-5) a même continué sa marche en avant en gagnant encore de nouveaux « clients » au fil des meetings. Bref, pour sa sixième édition, l’Historic Tour fait bien mieux que sauver les meubles et ses organisateurs peuvent déjà se projeter sur une campagne 2021 que l’on espère bien évidemment voir se dérouler sans masques ni mesures de distanciation… Il vous reste encore 90% de cet article à lire.
Extrait de l’article paru dans Echappement n°638, octobre 2020, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com