Fiat Uno Turbo i.e. : elle cachait bien son jeu !

1983, à l’automne. Nous croisons sur une autoroute italienne, au volant d’une modeste et anonyme Fiat Uno. Oh, un observateur – très – averti pourrait repérer l’absence d’immatriculation à l’avant et la sacro-sainte plaque « Prova » réservée aux prototypes des constructeurs, à l’arrière. L’accélérateur est au plancher. Le photographe tient le chrono et mesure successivement chaque kilomètre. Nous doublons une grosse « BM » dont le conducteur, absolument éberlué, tente d’accrocher notre sillage. Sur ce « 10 km lancé », à fond absolu, le calcul final révèle la moyenne : 196 km/h ! Nous pilotons en réalité la future Uno Turbo…
Texte Gilles Dupré
Photo Christian Chiquello

Pour que l’anecdote soit complète et sa véracité totale, nous vous devons de préciser que, sur cette autoroute dûment limitée, les responsables du premier manufacturier italien d’automobiles, alors en lutte avec VW pour la plus haute marche du podium européen, nous ont demandé d’abattre une centaine de kilomètres… Il vous reste encore 90% de cet article à lire.
Extrait de l’article paru dans Echappement n°625, septembre 2019, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com