Essai Renault Clio 5 RX

Après trois mois de disette dictée par la crise sanitaire, les essais course reprennent dans Echappement toujours avec François Delecour en maître de cérémonie. Pour cette reprise tant attendue, le « père freine-tard » s’est attaqué avec l’enthousiasme qui le caractérise à la nouvelle Clio de compèt dans sa version RX. Attention, chaud devant !
Texte François Delecour
Photo Christian Chiquello

Ouf, il était temps ! Le 2 juin sonne enfin le glas du déconfinement. Mais je ne vais pas vous le cacher, cette longue période de quarantaine n’a pas franchement bouleversé mon mode de vie. Comme d’habitude, j’ai poursuivi mes longues sorties en VTT seul au monde dans le labyrinthe de pistes du massif des Maures. Durant cet arrêt forcé de tous secteurs d’activités ou presque, le sport auto lui non plus n’a pas dérogé à la règle. Dans ce contexte anxiogène et à la fois émotionnel alimenté par la plupart des médias, le côté vital (boire, manger, faire l’amour…) a repris ses droits et nous rappelle surtout à quel point la substance du monde n’est pas de nature matérielle. La Covid-19 est un avertissement. Espérerons que cette crise sanitaire ramène la société à des relations plus humaines et non essentiellement basées sur l’intérêt économique. Oui mais voilà, j’ai besoin de ma dose d’adrénaline, retrouver cette étrange alchimie, mélange de stress et d’excitation, de sentir l’odeur d’essence, des plaquettes brûlées. Chassez le naturel il revient au galop ! Vous l’aurez deviné j’ai envie de piloter une caisse de course. Ça tombe bien, depuis cette fameuse date charnière, mon téléphone sonne à nouveau : « Salut François, c’est Manu Naud (notre journaliste maison) serais-tu “dispo” pour piloter la dernière Clio 5 RX (version rallycross) de l’équipe Racing Service ? »  Vous connaissez déjà ma réponseIl vous reste encore 90% de cet article à lire.

Extrait de l’article paru dans Echappement n°635, juillet 2020, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com