Essai Mni Clubman John Cooper Works 2019

La forme conditionne-t-elle toujours le fond ? Autrement dit, peut-on avoir des revendications sportives tout en affichant une allure de « camionnette » ? C’est la question que nous nous sommes posée en prenant le volant du tout nouveau Clubman JCW, une Mini au physique de déménageur aux qualités dynamiques plutôt surprenantes. Et, break ou pas, c’est bien à cela qu’on reconnaît une sportive.
Texte Jorge Clavell
Photo Alberto Martinez

Imaginée par Sir Alec Issigonis en 1959, la Mini était à l’origine une petite citadine économique et populaire commandée par la British Motor Corporation (BMC) pour parer au rationnement du pétrole consécutif à la crise du canal de Suez. D’où une conception simple, basée sur des dimensions plutôt cubiques : 3,05 m de long pour 1,41 de large et 1,39 de haut, le tout bâti sur un empattement d’à peine plus de deux mètres et reposant sur des roues de 10 pouces de diamètreIl vous reste encore 90% de cet article à lire.
Extrait de l’article paru dans Echappement n°625, septembre 2019, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com