Essai course : Toyota GR Supra GT4

Ajourné à cause de la pandémie, le championnat de France FFSA GT va enfin pouvoir démarrer cette saison. Cela nous permettra de retrouver les cadors des éditions précédentes, mais aussi certaines nouveautés, dont la toute dernière création du Toyota Gazoo Racing, à savoir la GR Supra. Avant que les hostilités commencent, nous avons pu prendre le volant de celle qui espère pouvoir créer la surprise parmi les « petites » GT4.
Texte Nicolas Schatz
Photo Christian Chiquello

Grâce à Echappement, nombreuses sont les GT4 à être passées entre mes mains depuis le lancement du championnat FFSA GT en 2018 par SRO. De la Ginetta G55, en passant par la BMW M4, ou encore l’Alpine A110 tous les nouveaux modèles ont été testés pour « notre » plus grand plaisir. En partant de là, la toute fraîche Toyota GR Supra ne pouvait pas passer entre les mailles de notre filet. D’autant qu’il s’agit d’un projet que je suis avec intérêt depuis son lancement. Répondant à une stratégie marketing désireuse de promouvoir un modèle jadis pas très répandu en Europe, et notamment dans l’Hexagone, quelques autos développées par le Toyota Gazoo Racing sont déjà exploitées par quelques teams dans différents championnats régionaux. En France, l’équipe de Charly Bourachot (CMR, pour Classic et Modern Racing) à été l’une des premières à tomber sous le charme de la belle nippone. Tout juste arrivée dans ses locaux (et une fois toutes les contraintes dues à la Covid-19 levées), il nous a autorisé à prendre son volant pour un essai que nous vous proposons en avant-premièreIl vous reste encore 90% de cet article à lire.

Extrait de l’article paru dans Echappement n°636, août 2020, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com