Essai course Bentley Continental GT3

Comme une exception dans la meute des GT, cette Bentley m’a toujours intrigué, ne serait-ce que par ses dimensions imposantes au milieu des autres autos plus basses et profilées. En gagnant notamment l’édition 2020 des 12 Heures de Bathurst, son niveau de performance n’est plus à prouver. Direction donc le Pôle Mécanique d’Alès, pour découvrir ce beau jouet, tellement britannique, sur le tracé cévenol.
Texte Nicolas Schatz
Photo Nico Deumille

Comme à chaque fois que je suis mandaté par Echappement pour effectuer un essai « course » je dois avouer que je trépigne d’impatience en attendant d’être sur place car, confinement oblige, le sujet dont il est aujourd’hui question a dû être ajourné une première fois en mars dernier. Quelques mois plus tard, le coronavirus est encore présent (protegez-vous !), mais l’interdiction de déplacement n’étant plus de mise me voici enfin prêt à chevaucher l’une des plus belles GT jamais construite : la Bentley Continental GT3.
A peine arrivé au Pôle Mécanique d’Alès, je me dirige directement vers la structure CMR de Charly Bourachot située dans l’enciente du circuit, où Christian Chiquello, notre cher photographe, est déjà à pied d’œuvre sur l’une des trois autos garées dans l’atelier. Ma première impression confirme ce que je pensais : avec une largeur de plus de deux mètres, cette Bentley est juste bestiale. Au-delà de son aspect imposant, cette version se remarque par l’association d’un look sportif et d’une distinction générale éblouissante. Vous l’avez compris, je suis déjà tombé amoureux de cette variante « very chic ». Non Christian, je ne parle pas de toi…
Vue de face, la bête interpelle par sa calandre constituée d’une immense grille chromée si caractéristique de ce constructeur. Sur pratiquement toute la largeur du spoiler, on retrouve encore une surface grillagée. Derrière, d’imposants conduits canalisent l’air vers les radiateurs et se prolongent par de grosses aérations dans le capot avant. Autant d’indices qui laissent présager un nombre important de calories à évacuer… Il vous reste encore 90% de cet article à lire.
Extrait de l’article paru dans Echappement n°638, octobre 2020, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com