Portrait de l’Espoir Echappement 2011 : Quentin Gilbert

quentin gilbert*** Son CV ***

Né le 29 mai 1989 à Neufchâteau (88)
Réside à Châtenois (88)).
Carrossier dans le garage PSA familial

2008 Débuts en Coupe de France (Clio RS Gr N.)
2009 Coupe de France (Clio RS Gr N.), victoire de classe à la finale de Dunkerque. Lauréat Rallye Jeunes en fin d’année.
2010 Volant Peugeot 207 dans l’équipe Rallye Jeunes. Coupe de France (Clio RS Gr.N et Maxi)
2011 3e du Championnat de France Junior (Twingo R1), victoires au Touquet et au Mont-Blanc. 3e du Trophée 2RM en championnat Terre (DS3 R3), victoires à Langres et au Vaucluse. Coupe de France (Clio RS Gr.N et Maxi).

quentin gilbert*** Son parcours ***

Les lecteurs d’Echappement, qui l’ont plébiscité sur Internet, et les membres de la rédaction, ont été séduits par les performances de Quentin sur l’asphalte, comme sur la terre. Après Anthony Cosson, le montagnard, il vient s’ajouter à la longue liste de pilotes de rallye à avoir décroché ce titre. C’est à croire qu’il attendait notre coup de téléphone ! A peine la sonnerie a retenti une fois, que Quentin a décroché. Le jeune Vosgien n’est pas des plus démonstratifs d’ordinaire. Là pourtant, sa joie était palpable : « C’est une grande fierté que d’intégrer le cercle des Espoirs Echappement ! Surtout quand on regarde les noms de mes prédécesseurs, et les superbes carrières qu’ils ont accomplies après leur élection, notamment en rallye, ma discipline. A moi maintenant de profiter de cette belle opportunité, de la notoriété qu’elle va m’apporter, pour essayer de gravir les échelons. » L’élection de Quentin est une suite logique dans sa carrière, entamée en 2008 dans le cadre de la Coupe de France au volant d’une Renault Clio RS Groupe N montée dans l’atelier familial. Depuis, avec l’aide d’un père entièrement dévoué à sa cause, il n’a cessé de progresser. Jusqu’à faire montre d’une des plus belles pointes de vitesse dans le cadre du championnat de France Junior cette année, ainsi que d’une certaine prédisposition pour la glisse lors de ses apparitions sur la terre. Le tout avec une maturité certaine. A lui de confirmer en 2012 ! Mais le jeune homme semble paré à relever le défi. Car il a la tête sur les épaules. Et un entourage qui le porte dans son ascension, sans pour autant se montrer invasif. « Il est trop tôt pour finaliser notre programme de la saison prochaine, poursuit Quentin. On hésite entre le Volant Peugeot 207 et la formule de promotion que Citroën Racing envisage de monter avec la DS3 R3. Tout dépendra de la carotte de fin d’année, des primes allouées, du budget que nous parviendrons à réunir ! » Mais nul doute que vous en saurez plus dans notre prochain numéro, où il vous livrera sa première chronique.
Eric Bellegarde

 

Les Espoirs Echappement depuis 1980

1980 Xavier Carlotti
1981 Philippe Touren
1982 Gilles Lempereur
1983 Didier Auriol
1984 Yannick Dalmas
1985 Philippe Bugalski
1986 François Delecour
1987 Laurent Daumet
1988 Laurent Battut
1989 Gilles Panizzi
1990 Jean-Christophe Boullion
1991 Jean-Claude de Castelli
1992 Nicolas Minassian
1993 Soheil Ayari
1994 José Adam
1995 Renaud Poutot
1996 Nicolas Bernardi
1997 Sébastien Loeb
1998 Mélanie Cazzani
1999 Brice Tirabassi
2000 Alexandre Bengué
2001 Eric Salignon
2002 Bryan Bouffier
2003 Yoann Bonato
2004 Jean-Sébastien Vigion
2005 Fabien Fiandino
2006 Cyril Audirac
2007 Sébastien Ogier
2008 Nicolas Schatz
2009 Mathieu Arzeno
2010 Anthony Cosson