Endurance : Peugeot débranche tout !

Alors que l’on s’attendait à voir Peugeot lancer sa 908 Hybrid4 dans le Championnat du Monde d’Endurance, le constructeur a annoncé son retrait total de la discipline le 18 janvier, date limite de clôture des inscriptions. Evoquant le contexte économique difficile, Peugeot préfère « concentrer les moyens en 2012 sur sa performance commerciale et en particulier sur la réussite des lancements des nouveaux modèles qui viendront nourrir la stratégie de montée en gamme et de globalisation de la marque. » La meilleure équipe d’endurance de ces dernières années est donc balayée même si un reclassement sera proposé aux salariés concernés. Ce retrait brutal est un rude coup porté au Championnat du Monde et aux 24 Heures du Mans, qui seront privées du grand duel attendu en 2012, Toyota ne participant qu’à quelques courses avec a priori une seule voiture. Un cavalier seul se profile donc pour Audi, qui regrette le départ de son rival : « Audi Sport est très triste de perdre un grand compétiteur en LM P1. Nous n’oublierons pas les batailles féroces que nous avons eues avec Peugeot. Bye-bye ! » Du côté de l’ACO, on accuse également le coup : « C’est une grosse déception pour les 24 Heures du Mans et pour le Championnat du Monde qui débute. Une compétition créée à la demande des constructeurs et de Peugeot en particulier », a regretté Jean-Claude Plassart. Peugeot se retire après cinq saisons marquées par deux titres ILMC, deux titres LMS et 25 victoires (en comptant Oreca) dont une aux 24 Heures du Mans 2009.