En visite chez Mygale Racing Car Constructor

© Christian Bedei

<!–
P { margin-bottom: 0.21cm; }A:link { }
–>

© Christian Bedei
© Christian Bedei

Concepteur et constructeur à part entière, Mygale a connu une grosse évolution ces dernières années. Après être passée tout près de la faillite en 2008, l’entreprise vient de produire sa 100e F4. Un véritable challenge qui en appelle d’autres, alors que la fin de l’époque Formule Ford est définitivement digérée.
Texte Clément Gaillard

Rien de plus facile que de trouver les locaux de Mygale, lorsque l’on arrive au rond-point principal du circuit de Nevers-Magny-Cours. Derrière une petite clôture séparant la partie la plus ancienne du viagra 50mg technopôle des installations sportives, se dresse en effet un bâtiment à l’architecture particulière, reproduisant en trois dimensions le dessin général du logo de l’entreprise. Derrière la verrière de l’entrée, un petit vestibule précède un vaste hall d’assemblage à la propreté clinique. Nul besoin de pousser la visite plus loin pour comprendre d’où proviennent les influences de l’entreprise et qu’elle s’est donnée depuis longtemps les moyens de ses ambitions. Sur la droite, un escalier métallique conduit à une petite mezzanine où sont regroupés les bureaux de la partie administrative et commerciale. Dans ces quelques dizaines de mètres carrés, l’activité est fébrile depuis que Madame F4, la sauveuse, n’en finit plus de remplir viagra how to take les catalogues de pièces et réserve son lot de nuits blanches à chaque nouveau marché obtenu par Estelle et Bertrand Decoster, les maîtres (et véritables âmes) du lieu… Il vous reste encore 95% de cet article where does viagra get its name à lire.

Extrait de l’article paru dans large dose cialis le n°581 d’Echappement (janvier 2016), magazine qu’il est possible de commander franchise viagra snl en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com