En aparté avec… Franck Quagliozzi

Couronné à huit reprises en Coupe de France des circuits « moderne », Franck Quagliozzi a négocié sa reconversion à l’historique sur le même rythme en 2018/2019. Battu une seule fois en vingt-deux départs sur le plateau de la Youngtimers GTI Cup, le Mâconnais continue de collectionner titres et victoires et de porter haut les couleurs de Honda comme le fit son père avant lui.
Texte Jacques Furet
Photos HVM Pawlak

Le nom de Quagliozzi est connu des plus fidèles lecteurs d’« Echappement » depuis des décennies. Avec un père (Michel) aussi impliqué dans les différentes disciplines du sport auto, votre propre vocation de pilote est sûrement apparue très tôt ?
Et bien pas du tout ! Après le permis de conduire, je me suis même donné quelques années avant de me lancer pour de bon. J’avais mes études et comme mon père courait régulièrement, je me limitais à l’accompagner en compagnie de ma mère et de ma sœur. Le pilote de la famille c’était lui ! Il n’était pas alors dans la logique des choses que j’en fasse autant un jour Il vous reste encore 90% de cet article à lire.

Extrait de l’article paru dans Echappement n°633, mai 2020, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com