Course de côte du Mont Dore-Chambon sur Lac 2019

C’est à une drôle d’édition du Mont-Dore que nous avons pu assister. Le week-end fut partagé entre des conditions climatiques que l’on pourrait qualifier d’extrêmes, et des décisions humaines autant saluées que critiquées…
Texte Anthony Delahayes
Photo Benoît Gros

Au sommet du col de la Croix-Morand, une légère averse vient de cesser. Au loin, des wp-content/uploads de caravane occupent toute la montée du col de la Croix Saint-Robert, théâtre naturel de la mythique ascension du Mont-Dore. On verrait presque, à quatre kilomètres à vol d’oiseau, l’ouverture et la fermeture des parapluies, au gré des averses et des éclaircies qui perturbent les choix des pneumatiques et la confiance des pilotes. Mais bientôt, toute la scène disparaît dans les nuages. La pluie revient et s’intensifie… Il vous reste encore 90% de cet article à lire.
Extrait de l’article paru dans Echappement n°625, septembre 2019, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com