Coup de projecteur sur… WG British Racing

En quelques années, la structure toulousaine de Guillaume Gagnard est devenue le précieux partenaire de nombreux pilotes de compétitions historiques en circuits. Experte des mécaniques anglaises, elle poursuit aujourd’hui son développement en investissant l’univers des sport-protos.
Texte et photo Jacques Furet

A l’instant où vous découvrirez ces lignes, le top départ de la saison circuits VHC aura enfin été donné, à l’Historic Tour d’Albi, puis aux Dix Mille Tours du Castellet dès le week-end suivant. A l’amorce de cette campagne 2020 au calendrier si peu ordinaire, l’équipe WG British Racing se sera remise en ordre de bataille, comme elle le fera par la suite sur tous les autres meetings de l’Historic Tour et de Peter Auto. La structure de L’Isle-Jourdain, aux portes de Toulouse, est désormais omniprésente sur ces deux fronts et y déploie un savoir-faire et une richesse de compétences qui lui vaut de profiter d’une réputation flatteuse et grandissante. Cette implication en compétition représente aujourd’hui la moitié de son activité, le reste étant dédié à la restauration d’autos de route et aux différents travaux de sous-traitance, en usinage notamment, que l’officine effectue pour le compte d’autres spécialistes de la voiture ancienneIl vous reste encore 90% de cet article à lire.

Extrait de l’article paru dans Echappement n°636, août 2020, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com