Coup de projecteur… Aurore Dodille

Engagée en championnat de France, Aurore Dodille s’est lancée dans l’aventure de la course de côte l’an dernier avec un objectif précis : mettre en lumière la maladie dont elle est atteinte, la fibromyalgie.
Texte Anthony Delahayes
Photo Benoît Gros
Les stickers « Rouler pour lutter contre la fibromyalgie » fleurissent sur les véhicules des concurrents du championnat de France de la Montagne. Cette maladie, peu connue du grand public, commence à faire parler d’elle dans les paddocks montagnards, et ce par l’intermédiaire d’Aurore Dodille, dont elle est atteinte. « La fibromyalgie est une maladie neuro-tendino-musculaire chronique, détaille-t-elle. Elle a été reconnue en 1992 par l’Organisation Mondiale de la Santé et touche 2 à 5% de la population. Elle atteint essentiellement les femmes entre 30 et 50 ans, mais aussi les hommes. Une fois déclarée, elle se caractérise par des douleurs diffuses, une fatigue intense, des troubles du sommeil, auxquels s’ajoutent bon nombre de symptômes. Ces douleurs varient selon le moment de la journée, le niveau de stress et l’activité physique. Elles se caractérisent par des points douloureux spécifiques et sensibles au toucher. On parle de brûlures, décharges électriques, de piqûres, de fourmillements ou d’engourdissements musculaires rendant les déplacements difficiles. Ces douleurs sont différemment décrites selon les personnesIl vous reste encore 90% de cet article à lire.
Extrait de l’article paru dans Echappement n°637, septembre 2020, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com