Circuit VHC : les formules monomarque

Deux des plateaux du championnat de France historique des circuits (l’Historic Tour) partagent une singularité inspirée du sport auto moderne. En Trophée Lotus et en Roadster Pro Cup, tout le monde est logé à la même enseigne !
Texte Jacques Furet
Photo HVM Guy Pawlak

Batailler en piste à montures identiques, quoi de plus sportif et significatif ? Dans la sphère du sport auto « moderne », la pratique est courante et se conjugue le plus souvent sous l’égide de constructeurs. De façon plus originale et inédite, ce principe de plateaux monotype a également cours en VHC. Il faut se tourner vers les meetings Historic Tour du championnat de France historique des circuits pour les découvrir et en apprécier les multiples attraits. Ils sont aujourd’hui deux plateaux à y proposer ce type de réjouissance : le Trophée Lotus, aux allures de vétéran, et la Roadster Pro Cup, venue bien plus récemment agrémenter le menu de ces meetings historiques. Tous deux s’appuient sur le pouvoir de séduction d’un modèle culte ; la Lotus Seven pour l’un, la Mazda MX-5 pour l’autre. Preuve de leur intérêt et des efforts déployés par leurs promoteurs réciproques, ces plateaux suscitent régulièrement de nouvelles vocations et ont enregistré leur plus forte participation au cours de la saison écoulée. En historique, le monotype a désormais aussi le vent en poupe… Il vous reste encore 90% de cet article à lire.

Extrait de l’article paru dans Echappement n°635, juillet 2020, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com