Championnat de France des rallyes 29e Terre de Vaucluse

Bien décidé à conserver son statut de meilleur performer, Thibault Durbec est allé chercher un quatrième succès cette saison en dominant le rallye de bout en bout. En ballottage favorable en arrivant dans le Vaucluse, Lionel Baud a validé les derniers points qui lui manquaient pour remporter le titre de champion de France.

Texte Emmanuel Naud
Photo Christian Chiquello
Je ne fais plus partie des prétendants au titre, mais j’ai bien l’intention de me battre pour la victoire », lâche froidement Thibault Durbec lors de la conférence de presse d’avant course. Présent sur la deuxième marche du podium à Courthézon ces deux dernières années, le pilote de la DS 3 WRC a bien l’intention de stopper cette série et « conserver le panache » qu’il a pu avoir avec ses trois victoires consécutives en début de saison. Après l’annulation pure et dure, qui fera beaucoup parler, de la première spéciale, Thibault Durbec met un point d’honneur à remporter les trois spéciales au programme de la courte première journée, marquée par quelques retards. S’il ne cache pas son envie de prendre un maximum de plaisir au volant de sa WRC, malgré un manque de bagarre, Durbec annonce clairement les choses au départ de la deuxième étape : « Il va falloir prendre des risques. » Comme la veille, le pilote de la DS 3 WRC n°3 domine sans conteste les quatre dernières spéciales du championnat de France 2019 pour rentrer en vainqueur à Courthézon avec 100% des scratchs en poche… Il vous reste encore 90% de cet article à lire.
Extrait de l’article paru dans Echappement n°628, décembre 2019, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com