La chronique de Quentin Gilbert : cap sur le Citroën Racing Trophy

Je tiens tout d’abord à dire que c’est un réel honneur d’intégrer la grande famille des Espoirs Echappement. Tous mes illustres prédécesseurs ont eu une belle carrière et j’espère qu’il en sera de même pour moi. La mienne va se poursuivre en Citroën Racing Trophy au volant d’une DSR3 R3 achetée neuve chez PH Sport. Après avoir hésité à m’engager dans le Volant 207, c’est finalement vers la marque aux chevrons que je me suis orienté. Cette formule me semble intéressante avec son calendrier sur six manches mixant à part égal l’asphalte et la terre. Elle est de plus bien dotée ce qui, je l’espère, me permettra de financer une partie de ma saison en cas de bons résultats. Je compte marquer les esprits dès la première épreuve, au Touquet, c’est pourquoi j’ai prévu plusieurs séances d’essais. Je suis confiant car c’est une voiture que j’ai pilotée à plusieurs reprises l’an dernier et avec laquelle j’ai un bon feeling. J’ai vraiment hâte d’y être ! Sinon, je suis descendu pour la première fois faire un tour sur le rallye Monte-Carlo. J’en ai profité pour me balader dans le paddock et pour voir passer les meilleurs pilotes mondiaux. J’ai même croisé les reporters d’Echappement avec lesquels je me suis rendu à Saint-Bonnet-le-Froid, en Haute-Loire. J’en ai pris plein les yeux et quelle ambiance dans le village et au bord de la route ! Ces deux jours furent vraiment merveilleux. Je terminerai en vous signalant que j’organise une soirée de présentation de ma saison le 10 février prochain, dans le garage familial à Châtenois (88). L’occasion pour moi d’exposer ma voiture et de réunir mes partenaires.
Je vous donne rendez-vous le mois prochain pour vous raconter la suite de mes aventures. A très bientôt.
Quentin Gilbert