Benjamin Floch : un Frenchie au pays des samouraïs

Le Japon est depuis longtemps une terre d’accueil pour les pilotes français. Eric Comas a ouvert la voie avant de parrainer Benoît Tréluyer qui devint une star en remportant les trois principaux championnats (F3, Formula Nippon et GT). Benjamin Floch, ingénieur de formation et expert de la Cup et de la Supercup Porsche a depuis la saison dernière pris le même chemin pour s’occuper du support technique de la Carrera Cup Japan.
Texte Jérôme Leclerc
Photo CCJ
Benjamin Floch est un ingénieur bien connu de l’Hexagone. Né le 3 février 1978 à Quimper, dans le Finistère, il est diplômé de l’EPF et de l’University Of Maryland (USA). Son parcours en sport automobile commence par un stage en 2001 chez les frères Alméras. Puis il se construit une belle expérience en sport proto, super tourisme, monoplace et en GT. Sa première rencontre avec la Carrera Cup date de 2002 avec le team Dominique Dupuy Organisation. Il en fait véritablement sa spécialité à partir de 2011, essentiellement en France, mais aussi en Scandinavie et en Supercup réputée la discipline la plus relevée en sprint monotype pour « caisses à portes ». En plus de ces programmes récurrents, Benjamin saisit l’opportunité de faire des « piges » dans les « Cup » allemande, italienne, belge et brésilienne. En France, il collabore principalement avec le team Martinet By Alméras entre 2011 et 2018 pour qui il voue une grande fidélité de cœur. « Quand je suis arrivé il y avait déjà une bonne base pour pouvoir progresser, j’y ai ajouté ma patte et mis en place beaucoup de process, méthodes et outils de travail. Dès 2011 nous avons gagné des courses en “B”, puis par la suite plusieurs championnats… Il vous reste encore 90% de cet article à lire

Extrait de l’article paru dans Echappement n°631, mars 2020, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com