Atelier de course : PH Sport

PH SPORT 01PH SPORT 02Parti d’un garage aménagé en atelier, un fils d’agriculteur avignonnais émigré dans la Haute-Marne est devenu, en une trentaine d’années, le patron de la plus importante structure française privée en rallye. Grâce, selon lui, à une bonne étoile qui a toujours veillé sur l’improbable destinée qui est la sienne.
Texte Frédéric Billet
Photos Christian Chiquello
Lorsque Bernard Piallat nous reçoit dans les tout nouveaux locaux de PH Sport, inaugurés ce printemps, nous sommes en premier lieu frappé par la taille et la modernité des lieux, puis intrigués par l’ambiance feutrée de son bureau, agrémenté d’un salon un rien kitch, avec ses fauteuils rose fuchsia : « C’était la teinte de mon premier kart, c’est devenu ma couleur fétiche, que j’aime bien au point de la reprendre pour les t-shirts des membres de mon équipe… » A l’écouter, Bernard voit la vie en rose depuis toujours, en insistant sur le fait que sa réussite est due en grande partie à une bonne fée qui régit sa destinée. A commencer par une accession au milieu du sport automobile, que rien ne semblait devoir favoriser au départ, hormis une passion naissante qui allait inexorablement s’épanouir… Il vous reste encore 95% de cet article à lire.

Extrait de l’article paru dans Echappement n°600 d’août 2017, magazine qu’il est toujours possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com