Antimémoires : Peugeot 205 Turbo 16

Pour aborder la production obligatoire des 200 exemplaires de la version route en vue de l’homologation d’une Groupe B, plusieurs écoles se côtoyaient. La première : finaliser et aboutir jusqu’au moindre détail le produit, bien sûr conçu spécifiquement pour en extrapoler ensuite la machine de course. Cette solution n’eut quasiment qu’une seule adepte : l’Audi Sport Quattro. A l’opposé, certains, sans doute à l’esprit chagrin, se demandent encore où sont passés les 200 Metro 6R4 de base ? C’est la seconde méthode peut-être pas tout à fait en accord avec le traditionnel fair-play britannique ! Pour Peugeot, c’est encore une autre voie : on a d’abord imaginé la redoutable « T16 » de compétition et, tant bien que mal, on a essayé d’en déduire la routière, du coup ô combien attachante.
Texte Gilles Dupré
Photo Peugeot Media

En préambule, rendons hommage aux hommes de Peugeot pour leur stratégie à la sortie de la 205, signée de la patte du talentueux styliste en chef Gérard Welter, en outre artisan d’une si magnifique épopée de longue haleine aux 24 Heures du Mans, avec ses propres voitures. En ce temps, enlisée dans sa philosophie de tristes familiales sans piment, la firme de Sochaux frise la banqueroute. Son avenir, sa survie même, reposent sur cette 205. Jean Boillot, le grand patron, plutôt compétent en automobile, épaulé par le coriace bulldozer responsable des relations extérieures Corrado Provera, décide donc d’annoncer d’emblée la gamme, de la citadine jusqu’à cette mirifique T16. Enfin de la cohérence, avenue de la Grande Armée. L’autre pilier de cette aventure est évidemment Jean Todt, un très grand monsieur, à la rigueur implacable, déjà assumée dans son métier de copilote. Au départ, le bébé n’a pas été directement conçu par ses hommes mais par une équipe des Etudes de la Garenne, en tête de laquelle l’enthousiaste Bernard Perron... Il vous reste encore 90% de cet article à lire
Extrait de l’article paru dans Echappement n°632, avril 2020, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com