Antimémoires Audi Sport quattro

Pour quel exploit doit-on le plus louer Audi ? Celui de s’être livré à un profond et spectaculaire remaniement de sa quattro, en créant cette variante « courte » afin d’améliorer sa compétitivité en championnat du monde des rallyes ? Ou bien celui d’avoir, à travers cette version routière produite à 200 exemplaires, réussi à finaliser l’une des plus méchantes – et raffinées – Grand Tourisme de l’époque ? Selon la formule populaire : les deux mon Capitaine ! D’ailleurs, dans le coffre, était fournie une paire de harnais prêts à l’emploi. Au cas où…
Texte Gilles Dupré
Photo Christian Chiquello

A côté de cette « Sport quattro », le coupé originel à transmission intégrale (et déjà turbo) d’Audi pourrait faire figure d’automobile bourgeoise. Même si les qualités de cette première mouture furent jugées révolutionnaires et avaient assommé la concurrence (voir Antimémoires n°623 de juillet 2019), que le fer de lance d’Ingolstadt était finalement sage à côté de l’explosive évolution courteIl vous reste encore 90% de cet article à lire.

Extrait de l’article paru dans Echappement n°633, mai 2020, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com