Animateurs de la Coupe de France des rallyes… Les frères Sichi

A Marcillac, le garage Sichi n’a pas la renommée du vin local mais reste un haut lieu du rallye aveyronnais. Il était temps de rencontrer Christophe, le pilote, et Jérôme, le copilote, qui affichent tous deux 26 ans de compétition (série en cours) au compteur !
Texte Daniel Triaire
Photo Christian Alias

Jeunes, ils découvrent la compétition grâce à leur père qui ne manque pas une occasion de les amener sur le bord des routes. « C’était un passionné de mécanique, mais l’activité du garage, associée aux responsabilités familiales, ne lui ont jamais permis de franchir le pas. » En 1993, après un déplacement au rallycross de Baraqueville, les deux frangins décident de remonter une 205 GTI pour s’essayer. Jérôme raconte : « Quand on en a parlé au père, il nous a dit que c’était du rallye qu’il fallait faire. A partir d’une voiture cassée, on a construit la 205 GTI en version Gr. A 1900 et, dès 1994, l’aventure a commencé. » Rapidement, la 205 flirte avec le top 10 dans les régionaux et va au bout du Rouergue dès sa première participation. Garage Peugeot oblige, la fidélité à la marque au Lion est une évidence. La 205 sera remplacée en 1996 par une 306 S16 qui évoluera en Maxi Gr. A puis en kit car voies étroites. La première victoire scratch, en 1999 au rallye de Marcillac, confirme la montée en puissance de l’équipage. En 2002, une 306 Maxi sera la suite logique : « C’est grâce à Michel Enjolras que nous avons construit cette auto. Il nous a trouvé la caisse et les pièces et donné les conseils nécessaires. C’est l’auto la plus fabuleuse que j’ai eu à piloter. Si je pouvais, j’en reprendrais une aujourd’hui » raconte ChristopheIl vous reste encore 90% de cet article à lire.
Extrait de l’article paru dans Echappement n°638, octobre 2020, magazine qu’il est possible de commander en format papier ou numérique (iPad, Android, Mac, PC…) sur le site hommell-magazines.com